Les signes monétaires

Depuis son entrée en activité en 1972, la BEAC cultive la tradition d'un renouvellement décennal de la gamme complète de ses billets. C'est ainsi qu'une première gamme a été créée en 1972, la seconde, en 1982, et la dernière en date, en 1992, soit encore dix ans plus tard.

Les billets de la gamme 2002

Pour marquer le trentième anniversaire de la création de l’Institution, la BEAC a entrepris en 2000, une étude de faisabilité en vue de la création d’une nouvelle gamme de billets baptisée « type BEAC 2002 » que son Conseil d’Administration a validé en 2002.

La création des billets de la gamme 2002 répondait alors à plusieurs préoccupations.

D’abord, pour une raison historique : la BEAC a en effet, pris l’habitude de renouveler sa gamme de billets tous les dix ans. L’année 2002 marquant le trentenaire des Accords de Brazzaville, la BEAC a voulu célébrer l’événement par le démarrage de la conception de nouvelles coupures prévues pour être mises en circulation dès le premier semestre 2003.

Ensuite, pour des raisons techniques et financières liées à des contraintes de production mais aussi de traitement des billets en circulation, la BEAC a souhaité réduire les formats de ses billets et bénéficier de l’amélioration de leurs caractéristiques techniques pour atteindre le niveau des nouveaux standards européens.

Enfin, du point de vue sécuritaire, du fait du développement et de la sophistication des différentes techniques de reproduction modernes, il était devenu indispensable pour la BEAC de se mettre régulièrement au diapason des dernières innovations technologiques en matière de fabrication des billets afin d’éviter d’exposer ses signes monétaires aux faussaires.

Cette nouvelle gamme de billets de la BEAC intègre toutes ces préoccupations.

Billets type 92

Avec la gamme " 92 ", la BEAC a voulu saisir l'occasion de son vingtième anniversaire pour se mettre au diapason de l'évolution technologique fiduciaire, en renforçant les signes de sécurité tant au niveau du papier qu'au niveau des techniques d'impression des billets émis dans le souci de lutter contre le phénomène de la contrefaçon et du faux monnayage.

C'est également à cette occasion que le Conseil d'Administration a arrêté le principe de billets identiques, sans effigie et sans face personnalisée, traduisant la volonté de l'intégration sous-régionale des Etats membres. Pour chacune des coupures, les billets sont identiques pour tous les six Etats et ne comportent plus d'indication du nom de l'Etat d'origine en toute lettre. Une lettre d'identification et un code barre spécifiques à chaque Etat figurent cependant au recto des billets pour les besoins de statistiques.

Billets type 82

La gamme de billets " type 82 " mise en circulation successivement à partir du 1er Janvier 1983 par la BEAC dans les coupures de 500, 1 000, 5 000 et 10 000 sont des billets rigoureusement identiques pour tous les Etats, soulignant ainsi l'esprit d'intégration qui anime les pays membres. Les billets comportent néanmoins au recto, l'indication du nom de l'Etat où elles ont été émises pour des besoins de statistiques. Toutefois, les coupures de 1 000 émises en 1985 à l'occasion de l'entrée de la Guinée Equatoriale dans la Zone d'Emission, comportent l'effigie des Chefs d'Etats respectifs pour ce qui concerne le Cameroun, le Gabon et la République Centrafricaine.

Billets type 72

La gamme de billets dénommée " type 72 " mise en circulation par la "Banque Centrale" en 1971 puis, par la Banque des Etats de l'Afrique Centrale, depuis son entrée en activité le 02 Avril 1973 jusqu'en 1982 comprend cinq séries de coupures : 500, 1 000, 5 000 et 10 000 correspondant à chacun des cinq Etats de la Zone d'Emission.

Ces billets comportent, dans chaque dénomination, une face commune qui symbolise l'unité de la Zone d'Emission et une face personnalisée, propre à chacun des Etats et différente pour chaque dénomination.

Les motifs qui figurent sur les deux faces des billets traduisent l'essor économique des Etats de la sous-région (routes, mines, ponts, agriculture, formation, etc.).

Billets anciens (Antérieurs à la BEAC)