1972-2012 : 40 ans d’histoire de la BEAC

22 novembre 1972 : Création de la Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC) en remplacement de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique Equatoriale et du Cameroun (BCEAEC) et création du Francs de la Coopération Financière en Afrique Centrale (FCFA). Son capital social souscrit en indivision entre les Etats membres est de 1 250 000 FCFA.

1er février 1973 : Conférence des Chefs d’Etat de l’Union Douanière et Economique des Etats de l’Afrique Centrale (UDEAC) à Fort Lamy (actuellement N’Djamena) ayant désigné le pays du Siège (Cameroun) et la répartition des postes de responsabilité entre Etats membres.

13 mars 1973 : Tenue du 1er Conseil d’Administration de la BEAC à Libreville sous la présidence de Monsieur Paul MOUKAMBI, Ministre des Finances de la République gabonaise, Premier Président du Conseil d’Administration

Nomination de MM. Christian JOUDIOU de nationalité française et Jean-Edouard SATHOUD de nationalité congolaise aux postes de Directeur Général et de Directeur Général Adjoint de la BEAC.

02 avril 1973 : Début des activités de la BEAC.

25 juin 1973 : Nomination :

-        des trois premiers Directeurs Centraux :

Enoch DERANT LAKOUE (Centrafrique)

Gaston BOUCKAT-BOU-NZIENGUI (Gabon) et

BOUKAR BELINGAR (Tchad).

-        des cinq premiers Directeurs Nationaux :

Marcel YONDO (Cameroun) ;

François PEHOUA (Centrafrique) ;

Gabriel BOKILO (Congo) ;

Casimir OYE MBA (Gabon);

Nicolas YAMOKO (Tchad).

12 avril 1975 : Adoption du statut du personnel par le Conseil d’Administration.

04 novembre 1975 : Ouverture de l’Agence de Pointe-Noire.

15 février 1976 : Démonétisation des billets de 5 000 et 10 000 F à l’effigie de l’ex-Président du Tchad NGARTA TOMBALBAYE.

Pose de la première pierre du premier immeuble des Services Centraux de la BEAC à Yaoundé.

1er janvier 1977 : Transfert du Siège des Services Centraux de la BEAC de Paris à Yaoundé.

1er mars 1978 : Nomination de MM. Casimir OYE MBA et Jean-Edouard SATHOUD respectivement de nationalité gabonaise et congolaise au poste de Gouverneur et Vice-Gouverneur de la BEAC.

25 novembre 1977 : le capital est porté de 2 500 000 000 à 5 000 000 000 FCFA.

12 décembre 1979 : Inauguration de l’Immeuble de la Direction Nationale de Bangui.

1er mars 1980 : Ouverture du Centre de Formation et de Perfectionnement de la BEAC.

23 novembre 1981 : Inauguration de l’Immeuble de la Direction Nationale de Libreville.

29 janvier 1982 : Inauguration de l’Immeuble de la Direction Nationale de Yaoundé.

25 mars 1982 : Le capital de la BEAC est porté de 5 à 10 milliards de FCFA.

13 décembre 1983 : Le capital de la BEAC passe de 10 à 20 milliards de FCFA.

1er janvier 1985 : Entrée de la République de Guinée Equatoriale au sein de la BEAC.

15 mars 1985 : Le capital de la BEAC passe de 20 à 24 milliards de FCFA.

29 mars 1985 : Ouverture de l’Agence de Bafoussam (Cameroun).

29 juillet 1985 : Entrée dans le patrimoine de la Banque de deux bâtiments à usage de Bureaux à Malabo et Bata appartenant à l’ancienne Banque de Guinée Equatoriale.

30 juillet 1985 : Inauguration du nouvel immeuble de Port Gentil (Gabon).

1er septembre 1985 : Démonétisation des billets de 5 000 et 10 000 FCFA à l’effigie de l’ancien Président AHIDJO du Cameroun.

30 novembre 1985 : Inauguration du nouvel immeuble de l’Agence de Garoua (Cameroun).

26 novembre 1986 : Pose de la 1ère pierre du nouvel immeuble des Services Centraux à Yaoundé.

26 novembre 1987 : Le capital de la BEAC est porté à 36 milliards de FCFA.

07 janvier 1988 : Inauguration du nouvel immeuble des Services Centraux à Yaoundé (Cameroun).

07 janvier 1990 : Ouverture de l’Agence d’Oyem (Gabon).

24 juillet 1990 : Nomination de Monsieur Jean-Félix MAMALEPOT de nationalité gabonaise au poste de Gouverneur de la BEAC en remplacement de Monsieur Casimir OYE MBA, nommé Premier Ministre en République Gabonaise.

16 octobre 1990 : Importantes réformes monétaires et création de la COBAC.

12 janvier 1994 : Dévaluation du FCFA au taux de 1 FCFA = 0,01 FF.

14 mars 1994 : Inauguration du nouvel immeuble de la Direction Nationale de N’Djamena (Tchad).

1er juillet 1994 : Lancement du marché monétaire en Afrique Centrale.

1er août 1995 : Reconduction de Monsieur Jean-Félix MAMALEPOT dans les fonctions de gouverneur de la BEAC pour un deuxième mandat de cinq ans.

24 novembre 1995 : le capital de la BEAC passe à 45 milliards de FCFA.

17 mars 1998 : Nomination de Monsieur Rigobert Roger ANDELY de nationalité congolaise au poste de Vice-Gouverneur de la Banque en remplacement de Monsieur Jean-Edouard SATHOUD, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

1er juillet 1998 : Nomination de Monsieur GATA NGOULOU de nationalité tchadienne au poste de Secrétaire Général de la BEAC.

1er janvier 1999 : arrimage du FCFA à l’Euro au taux de 1 euro = 655,957 FCFA.

05 janvier 1999 : Création de la Caisse Retraite de la Banque Centrale ‘’CRBC’’.

14 décembre 1999 : Entrée en vigueur des nouveaux statuts de la BEAC faisant du Gouverneur de la BEAC le Président du Conseil d’Administration. Les Ministres ne siègent plus au Conseil d’Administration de la BEAC composé uniquement de hauts fonctionnaires et présidé désormais par le Gouverneur.

30 juin 2000 : Changement de dénomination du Comité National de Crédit en Comité Monétaire et Financier National ‘’CMFN’’.

1er août 2000 : Reconduction de Monsieur Jean-Félix MAMALEPOT dans les fonctions de Gouverneur de la BEAC pour un troisième mandat de cinq ans.

8 septembre 2000 : Mise en chantier du projet de réforme du système de paiements dans les pays de la CEMAC.

27 novembre 2000 : Agrément unique des établissements de crédit dans la CEMAC.

14 décembre 2000 : Libreville choisie par le sommet des Chefs d’Etat de la CEMAC pour abriter le Siège du futur de la Bourse des Valeurs Mobilières d’Afrique Centrale (BVMAC).

1er janvier 2001 : L’exercice comptable de la BEAC est aligné sur l’année civile (du 1er janvier au 31 décembre) au lier du 1er juillet au 30 juin.

25 avril 2002 : Création du Comité d’Audit à la BEAC

18 juin 2002 : Mise en chantier du projet sur l’émission et la gestion des titres publics à souscription libre.

23 Janvier 2003 : Nomination de Monsieur Pacifique ISSOIBEKA, ancien Directeur National de la BEAC pour le Congo, au poste de Vice-Gouverneur de la BEAC, en remplacement de Monsieur Rigobert Roger ANDELY, promu aux fonctions de Ministre des Finances et du Budget de la République du Congo.

12 novembre 2003 : Décision du Comité ministériel de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC) de démonétiser et donc de priver du cours légal et pouvoir libératoire sur l’ensemble du territoire de la CEMAC, les billets des gammes 72 et 82 ainsi que les billets dits de type ancien à compter du 1er avril 2004.

Décision du Comité ministériel de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale de retirer progressivement de la circulation les billets de la gamme 92 au fur et à mesure de leur retour aux guichets de la BEAC à partir du 1er janvier 2005.

23 novembre 2003 : Mise en circulation des billets de la gamme 2002 composée de 5 coupures de 500, 1 000, 2 000, 5 000 et 10 000 FCFA.

27 janvier 2004 : Le Comité Ministériel adopte le règlement portant création du Fonds de Garantie des dépôts en Afrique Centrale « FOGADAC ».

1er avril 2004 : Démonétisation des billets de Banque des gammes 1972 et 1982 ainsi que ceux de types anciens.

16 août 2004 : Inauguration du nouvel immeuble de l’Agence de Franceville (Gabon).

2005 : Nomination de Monsieur Rigobert-Roger ADELY au poste de Vice-Gouverneur de la BEAC, en remplacement de Monsieur Pacifique ISSOIBEKA, promu Ministre des Finances et du Budget du Congo.

Mars 2006 : Mise en place d’un programme des réformes institutionnelles par la Conférences des Chefs d’Etats de la CEMAC à Bata (Guinée Equatoriale).

29 mars 2006 : Mise en circulation d’une nouvelle gamme de pièces de monnaie de 1, 2, 5, 10, 25, 50, 100 et 500 FCFA dans tous les Etats de la CEMAC.

24 mars 2007 : Ouverture du Bureau de Berberati (République Centrafricaine).

03 avril 2007 : Le Capital de la BEAC est porté à 88 milliards de FCFA.

25 avril 2007 : La Conférence des Chefs d’Etats de la CEMAC à N’Djamena décide :

-        d’élargir le Gouvernement de la BEAC par la création de trois postes de Directeurs Généraux ;

-        d’augmenter de 9 à 12 le nombre des Directeurs Centraux ;

-        de modifier la composition du Conseil d’Administration sur une base égalitaire à raison de deux membres par Etat ;

-        de créer un Comité de Politique Monétaire (CPM) à la BEAC.

20 juin 2007 : Nomination de Monsieur Philibert Andzembe au poste de Gouverneur de la BEAC, en remplacement de Monsieur Jean-Félix MAMALEPOT

15 octobre 2007 : Inauguration des nouveaux locaux du Bureau de la BEAC à Paris.

25 juin 2008 : La Conférence des Chefs d'Etat de la CEMAC tenue à Yaoundé décide de nommer Messieurs Lucas ABAGA NCHAMA, René MBAPPOU ENDJENGUELE et Théodore DABANGA, respectivement de nationalité équato-guinéenne, camerounaise et centrafricaine aux postes de Directeurs Généraux de la BEAC.

La Conférence décide également de remplacer Monsieur GATA NGOULOU, arrivé au terme de son second mandat de Secrétaire Général de la BEAC, par Monsieur Abbas Mahamat TOLLI, ancien Ministre des Finances de la République du Tchad.

30 mars 2009 : Ouverture de l’Agence de la BEAC à Ouesso (Congo).

8 avril 2009 : Pose de la première du futur immeuble de la Direction Nationale de la BEAC à Bangui (République Centrafricaine).

8 juillet 2009 : Le Conseil d’Administration, décide d’ériger le Bureau de Oyem en Agence, compte tenu du développement des activités économiques, monétaires et financières dans la province gabonaise du Woleu-Ntem et dans la localité où ce Centre est situé.

17 Janvier 2010 : La Conférence des Chefs d’Etats de la CEMAC, tenue à Bangui décide :

-        d’instituer le principe de la rotation, par ordre alphabétique des Etats membres, au niveau de toutes les Institutions, Organes et Institutions spécialisées de la Communauté, mettant ainsi fin au consensus de Fort Lamy ;

-        de nommer Monsieur Lucas ABAGA NCHAMA, de nationalité équatoguinéene, au poste Gouverneur de la BEAC ;

-        de modifier les statuts de la BEAC, en rapport avec le partenaire extérieur et de confier la présidence du Conseil d’Administration de la Banque au Ministre en charge du Comité Ministériel ;

-        de renforcer la prise de participation de la BEAC au capital de la BDEAC à hauteur de 30%.

08 Mars 2010 : Le Conseil d’administration a adopté à l’unanimité, la nouvelle rédaction de l’article 30 alinéa 1er des statuts de la BEAC qui consacre la règle de la présidence du Conseil d’Administration de la BEAC par le Président de Comité Ministériel de l’UMAC.

05 Avril 2010 : Réaménagement des horaires de travail aux Services Centraux de la BEAC,  marquant le début du travail en journée continue.

7 juin 2010 : La conférence des Chefs d’Etats de la CEMAC, tenue à Brazzaville décide de la nomination des membres du Gouvernement de la BEAC ci-après :

-        M. TAHIR HAMID NGUILIN au poste de Vice-Gouverneur ;

-        M. Daniel NGASSIKI au poste de Secrétaire Général ;

-        M. Jean Michel MONAYONG NKOUMOU au poste de Directeur Général du Contrôle Général ;

-        M. Joachim LEMA OKILI au poste de Directeur Général des Etudes, Finances et Relations Internationales ;

-        M. Yvon Bertrand SOUNGUET au poste de Directeur Général de l’Exploitation.

9 août 2010 : Inauguration du nouvel immeuble du Bureau de Moundou (Tchad).

28 décembre 2010 : Pose de la première pierre du Bureau de la BEAC à Abéché.

12 juillet 2011 : Le Conseil d’Administration de la BEAC adopte un plan d’action, dénommé « Plan de réforme et de modernisation – Horizon 2013 ».

17 novembre 2011 : Lancement effectif par le Trésor public camerounais de la toute première émission des titres publics à souscription libre organisé par la BEAC.

25 juillet 2012 : Décision des Chefs d’Etats excluant la possibilité que le pays abritant le siège d’une institution communautaire ne prétende occuper le poste de premier responsable de celle-ci.

  • 1972-2012 : 40 ans d’histoire de la BEAC 22 novembre 1972 : Création de la Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC) en remplacement de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique Equatoriale et du Cameroun (BCEAEC) et création du Francs de la Coopération Financière en Afrique Centrale (FCFA)....
  • La BEAC : 40 ans au service de la stabilité et de la croissance en Afrique Centrale Créée le 22 novembre 1972, la Banque des Etats de l’Afrique Centrale  (BEAC) est la banque centrale commune aux six Etats qui constituent la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) : le Cameroun, la Centrafrique, le Congo,...